Nos cocktails rhum

Cuba Libre

Le Cuba Libre, plus vulgairement appelé rhum-coca est un des cocktails à base de rhum les plus simples à préparer. Si tout le monde est capable de mélanger du rhum à du coca, on oublie bien souvent de rajouter les glaçons, et surtout le jus d’un demi citron vert. Le Cuba Libre aurait été inventé en 1900, en plein conflit entre les Etats-Unis et l’Espagne pour le contrôle de l’île de Cuba. La légende raconte qu’au cours d’une permission, un soldat américain aurait commandé un rhum, avec du coca, des glaçons et un quart de citron vert. Intrigué par cette commande, les autres soldats présents dans le bar auraient commandé la même préparation. Et ils levèrent leur verre à la récente libération de Cuba, en trinquant à « Cuba Libre ». Pour faire un Cuba Libre : mélanger 1 dose de rhum avec 5 doses de coca cola. Ajoutez de la glace et le jus d’un demi citron vert. Servez dans un verre tumbler. C’est prêt.

Mojito

On trouve les origines du mojito au début du XVI ème siècle, à Cuba. Entre deux pillages de La Havane, Francis Drake, explorateur / découvreur d’apéro eu la riche idée de tremper de la menthe fraiche dans son rhum. En y rajoutant un peu de sucre et de la glace pilée pour rafraichir le tout, il inventa le Mojito. Quelques siècles plus tard, quand il profitait de la moiteur cubaine, l’écrivain Ernet Hemingway aimait se rafraichir en dégustant le fameux Mojito sur les plages de l’île. Et c’est de cette simple manière que le mojito est devenu le plus célèbre cocktail du monde.

Ti punch

Quand on pense rhum, on pense forcément aux Antilles. Et quand on pense aux Antilles, on pense au ti’punch. Probablement une des préparations les plus simples et le plus répandues en France, le ti’punch, ou CRS (pour citron – rhum – sucre) est consommé à toutes les occasions que ce soit en Guadeloupe ou en Martinique. Comme apéritif le midi en repas d’affaires, ou à domicile après une journée de travail, le ti’punch fait parti de l’adn des apéritifs antillais.

Planteur

Un des cocktails les plus frais pour l’été, ou pour les grandes occasions, souvent appelé à tort « punch », le planteur est un assemblage de rhum blanc, de jus de fruits, et d’épices. Apprécié pour sa fraicheur, son goût fruité et sa douceur, un bon planteur dépend surtout de la qualité de l’assaisonnement, des jus de fruits et du dosage d’épices. Le conseil drink-services : n’oubliez pas d’ajouter une gousse de vanille à votre préparation, et de laisser reposer votre préparation au frais avant de servir.